NATECO shop

Astaxanthine

Astaxanthine Zoom sur « Astaxanthine » (touche ESC pour fermer)

L’astaxanthine est un pigment rouge appartenant à la famille des caroténoïdes, tout comme le bêta-carotène. L’astaxanthine est naturellement produite par plusieurs genres d’algues et de planctons, dont la principale est Haematococcus pluvialis. C’est ce pigment qui est responsable de la couleur des saumons, des crevettes et des flamants roses. De plus, l’astaxanthine se trouve en quantité relativement importante dans l’huile de Krill.

La molécule d’astaxanthine est très similaire à celle du bêta-carotène. Plusieurs études comparatives1,2 ont été réalisées. L’une d’entre elles1 démontre que l’astaxanthine neutralise deux fois plus efficacement l’oxygène singulet (forme instable et réactive d’oxygène présente dans l’organisme) que le bêta-carotène et près de 80 fois plus que la vitamine E.

L’astaxanthine neutralise également les radicaux libres. Une autre étude3 montre ainsi qu’elle prévient 50 fois plus la peroxydation des acides gras que le bêta-carotène ou la zéaxanthine. Ce fait explique notamment l’efficacité de l’huile de Krill en regard des huiles de poisson.

Bennedsen4 a aussi démontré que l’astaxanthine aide à combattre les symptômes de la maladie ulcéreuse liée à Helicobacter pylori, en réduisant l’inflammation.

Enfin, des études5,6 in vitro sur le système immunitaire ont révélé que l’astaxanthine peut également stimuler la production d’anticorps. Elle restaure partiellement la réponse immunitaire humorale diminuée. Ces études ont démontré que l’astaxanthine simule la production d’immunoglobuline en réponse a des stimuli dépendant des cellules T.

De nombreuses données indiquent que certains caroténoïdes, dont l’astaxanthine, pourraient participer à la protection de la rétine contre les dommages oxydatifs. Une étude7 montre en effet qu’elle atténue efficacement les lésions rétiniennes tout en protégeant les photorécepteurs de la dégénérescence. Les résultats de cette étude suggèrent que l’astaxanthine pourrait être bénéfique dans la prévention et le traitement des lésions neuronales associées à la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

__________________

1. Di Mascio P. et al., Antioxidant defense systems : the role of carotenoids, tocopherols, and thiols, Am. J. Clin. Nutr., 1991, 53 : 194S-200S.
2. Tinkler J.H. et al., Dietary carotenoids protect human cells from damage, J. Photochem. Photobiol. B, 1994, 26:283-285.
3. Terao J., Antioxidant activity of beta-carotene-related-carotenoids in solution, Lipids, 1989, 24 : 659-661.
4. Bennedsen M. et al., Treatment of H. pylori infected mice with antioxidant astaxanthin reduces gastric inflammation, bacterial load and modulates cytokine release by splenocytes, Immunol. Lett., 1999, 70, 185-189.
5. Jyonuchi H. et al., Studies of immunomodulating actions of carotenoids. I. Effects of beta-carotene and astaxanthine on murine lymphocyte functions and cell surface marker expression in in vitro culture system, Nutr. Cancer, 1991, 16 (2) : 93-105. 6. Jyonouchi H. et al., Studies of immunomodulating actions of carotenoids. II. Astaxanthin enhances in vitro antibodies production to T-dependent antigens without facilitating polyclonal B-cell activation, Nutr. Cancer, 1993, 19(3) : 269-280.
7. Tso M.O. et al., Method of retarding and ameliorating central nervous system and eye damage, US patent #5527533, Board of trustees of the University of Illinois, United States of America, 1996.
 

Mon panier

Aucun article dans votre panier

Blog RSS

 
03.12.2016

Joyeuses fêtes

Chers clients, Toute l'équipe de NATECOshop.ch vous remercie de votre fidélité et vous souhaite de ... Lire la suite