NATECO shop

Trèfle rouge

Trefle rouge Zoom sur « Trefle rouge » (touche ESC pour fermer)

Nom botanique: Trifolium pratense

Partie utilisée: Sommités fleuries

 

Le trèfle rouge est une plante vivace originaire d'Europe et d'Asie. Elle est répandue aujourd’hui sous les latitudes entre la Méditerranée et le cercle arctique. Elle s'installe spontanément dans les prairies, les terrains en friche et les jardins. En plus d’être une plante de pâturage et de fourrage pour les animaux d'élevage, elle a la propriété de fixer l’azote atmosphérique dans le sol, un atout en agriculture.

Le trèfle rouge a été utilisé à de multiples fins médicinales, tant en Asie qu'en Occident. On lui attribuait des vertus dépuratives, diurétiques, cholérétiques, expectorantes et antispasmodiques. Par exemple, le trèfle rouge était autrefois employé en Chine et en Russie pour traiter certains problèmes respiratoires.

Il a souvent été recommandé en cures printanières dans le but de protéger contre le cancer et, au début du 20ème siècle, on le retrouvait dans quelques préparations « anticancéreuses » populaires comme la formule Hoxsey.

Plus récemment, c’est l'action des isoflavones du trèfle rouge (daidzéine, génistéine, formononétine et biochanine A) qui a attiré l’attention des chercheurs.
Les isoflavones sont des phytoestrogènes : elles possèdent une structure chimique très différente de celle de l’oestrogène, mais ont un effet oestrogénique.

Trois essais avec placebo1,2,3 ont donné des résultats positifs. Au cours de ces études, qui ont duré de deux mois à un an, on a administré chaque jour un extrait de trèfle rouge. Au cours de l’essai présentant la meilleure qualité méthodologique et le plus grand nombre de participantes, une amélioration des symptômes de la ménopause a été constatée chez l’ensemble des femmes.

Au cours d’un essai préliminaire portant sur 18 femmes souffrant de mastalgie cyclique (douleur aux seins), un extrait de trèfle rouge (40 mg ou 80 mg par jour) s’est révélé nettement plus efficace qu’un placebo pour réduire la douleur provoquée par cette affection4.

Comme le trèfle rouge a été employé dans des préparations populaires censées être anticancéreuses, des chercheurs ont voulu savoir si cet usage avait un fondement. Des études in vitro sur des souches de cancers humains ont confirmé qu’il exerçait une certaine activité inhibitrice sur les cellules cancéreuses 5,6. Cependant, à ce jour, aucune recherche sur des humains n’a été effectuée.
 
Vers le shop
____________________________________________________________________
1. Jeri AR. The use of an isoflavone supplement to relieve hot flashes. Female Patient 2002;27:35–7.
2. van de Weijer PH, Barentsen R. Isoflavones from red clover (Promensil) significantly reduce menopausal hot flush symptoms compared with placebo.Maturitas. 2002 Jul 25;42(3):187-93.
3. Hidalgo LA, Chedraui PA, et al. The effect of red clover isoflavones on menopausal symptoms, lipids and vaginal cytology in menopausal women: a randomized, double-blind, placebo-controlled study. Gynecol Endocrinol. 2005 Nov;21(5):257-64.
4. Ingram DM, Hickling C, et al. A double-blind randomized controlled trial of isoflavones in the treatment of cyclical mastalgia. Breast. 2002 Apr;11(2):170-4.
5. Rice L, Samedi VG, et al. Mechanisms of the growth inhibitory effects of the isoflavonoid biochanin A on LNCaP cells and xenografts. Prostate. 2002 Aug 1;52(3):201-12.
6. Yanagihara K, Ito A, et al. Antiproliferative effects of isoflavones on human cancer cell lines established from the gastrointestinal tract.Cancer Res 1993 Dec 1;53(23):5815-21.

Mon panier

Aucun article dans votre panier

Blog RSS

 
03.12.2016

Joyeuses fêtes

Chers clients, Toute l'équipe de NATECOshop.ch vous remercie de votre fidélité et vous souhaite de ... Lire la suite